Le mois de la femme chez COSOURCING

Cosourcing : Mécène de l'orphelinat MasoHafa d'Ampitatafika

Le mois de la femme chez COSOURCING

par | 31 Mar 2020

Dans la société Malgache et surtout dans le monde du travail, à Madagascar ou dans d’autres pays du monde, la femme est un peu négligée à cause des stéréotypes sur la différence d’énergie et de force généralement conséquente entre homme et femme. On dit souvent que la femme est uniquement faite pour rester à la maison et s’en occuper, beaucoup en sont toujours convaincus malgré les efforts de certaines femmes à prouver la méprise dans cette mentalité.

Contexte général

Dans la société malgache, l’homme est le seul dirigeant de la famille car il a une place supérieure. Cette idée est illustrée par le proverbe malgache : « Ny lahy mamindra intelo ka mahazo hevitra; ny vavy miondrika inefatra vao mahazo ny azy » ( Il suffit à l’homme de faire trois pas pour trouver la décision à prendre ; la femme doit s’ incliner profondément jusqu’à quatre fois avant de savoir que faire).

De même, dans le domaine du travail, le mérite n’est pas le même entre homme et femme. Le trésor public malgache avait publié dans l’un de ses articles que le salaire des hommes et des femmes avait 10 ans de différence. Jusqu’à maintenant encore, les femmes luttent pour la parité des genres au travail. Cela nous indique que malgré l’évolution de la situation, la lutte pour les droits de la femme a encore lieu d’être.

La place de la femme chez Cosourcing

Chez Cosourcing, nous sommes conscients que l’heure est à l’aire de le la parité. Dans sa politique de RSE, Cosourcing veut assurer la parité des genres : tout le monde est traité d’égal à égal. Aucun traitement de faveur en fonction du sexe ou de l’origine de la personne n’est toléré. Malgré le nombre de collaborateurs qui n’est pas parfaitement égal, il y a une certaine complémentarité. Sur l’ensemble de nos collaborateurs, nous comptons 40 % de femmes et 60% des postes de cadres ont été attribué à des femmes.

La femme au même droit que l’homme, peut exprimer ses idées et ses opinions pour améliorer les services et la production. Le respect est important autant envers la femme que l’homme ce qui fait que chez COSOURCING, la violence d’ordre mentale ou physique n’est pas d’actualité.

Le mois de la femme chez COSOURCING

Cosourcing n’est pas seul, des mouvements féministes tendent à donner à la femme la place qu’elle mérite à l’égal de l’homme

Retour sur la célébration du 8 mars 2020 à Madagascar : Hommes et femmes, féministes, ont organisé des événements pour honorer la journée mondiale des droits de la femme comme il se devait.

Cette année, la Première Dame et Présidente de l’association FITIA, Mialy RAJOELINA, s’est rendue à Tuléar pour cette journée spéciale. L’inauguration d’un centre de vaccination et d’une maison des jeunes était au programme dont le Président de la République a honoré de sa présence.

De toute l’île, des délégations d’associations de femmes ont participé aux festivités. Quid de l’événement : « Mita Be » qui signifie défiler ou mouvement d’ensemble, accompagné par des activités festives, autour de la ville d’Antananarivo, par de nombreuses femmes de différentes ethnies, ayant le même objectif : restaurer le respect au droit de la femme et la non-violence.

Un autre événement féministe et pas des moindres a été organisé et animé par Malagasy Women Empowerment (MWE), projet de Madagascar Will Rise. Il avait pour but d’améliorer la place, la réputation, les conditions et les représentations de la femme Malagasy dans la société. La cause de MWE œuvre dans plusieurs domaines concernant la femme (Santé, éducation, Empowerment, culture, sport, média, etc…)

Le thème élaboré durant l’évènement concernait la Sensibilisation aux Violences conjugales, explication de ce qu’on appelle l’avortement clandestin, des gestes qui changent notre vie en période de règles, cocooning etc…

Il a eu lieu le 08 Mars 2020 à la terrasse du Cinépax Madagascar, avec diverses animations comme un cours de Self-défense, du Zumba animé par CLUB ROBOTIKA MADAGASCAR, la diffusion du Film documentaire WOMAN d’Anastasia Mikova & Yann Arthus Bertrand (dont Madagascar fait partie).

« Aujourd’hui, femme tu es une force libre et inarrêtable, il faut se battre du bon côté, le bon côté c’est le bon côté des femmes, puisque la lutte pour les femmes malgaches est un long combat, Malagasy Women Empowerment c’est toi, c’est moi, c’est elles. Malagasy Women Empowerment c’est Nous. »

Perspective de la place de la femme pour le futur

Avec des efforts continus, nous avons l’espoir d’un changement conséquent sur la vie de la femme au travail et dans la société. La valeur de la femme ne sera plus effacée par les stéréotypes en tout genre. Sachant que de nos jours, nombreuses sont les femmes qui osent faire face aux injustices que provoquent une mentalité machiste et misogyne. Ces combats sont la promesse d’une nouvelle ère pour le monde à venir, pour Madagascar.

L’existence des femmes ministres, députée ou maire n’est pas à minimiser, c’est une preuve que les femmes s’activent énormément et ne cessent de se défendre contre l’inégalité et la manipulation des esprits. Dans tous les cas, pour obtenir de réels changements, les jeunes (femmes et hommes) doivent rénover la tradition, combattre les mentalités misogynes et oser agir différemment pour mettre en place efficacement l’égalité de l’homme et de la femme.

Avez-vous apprécié cet article ?

Cliquez sur les petits coeurs !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 9

Pas encore noté, soyez le premier à donner votre avis.

Vous avez trouvé cet article intéressant !

Partager cet article sur les réseaux sociaux

COSOURCING France

Immeuble JCD
176, Rue Jean Jaurès
92800 PUTEAUX FRANCE

+33 (0)1 84 20 09 14

contact@cosourcing.fr

COSOURCING Madagascar

Immeuble Fitia Analamahitsy
101 ANTANANARIVO
MADAGASCAR

+33 (0)1 84 20 09 14

+261 (0)3 26 05 46 32

+261 (0)3 42 37 86 01

contact@cosourcing.mg

Nous vous rappelons immédiatement

Acceptation des mentions légales et de la politique de confidentialité

Shares
Share This